mes collections du temps jadis

mes collections du temps jadis

cerenne de vallauris

 

Vallauris centre de la poterie il faudra attendre le 16 ème siècle pour que 70 familles venues de Gênes parmi lesquelles des potiers, repeuplent le village dévasté par la peste. La production locale se développe alors malgré la médiocrité des moyens de communication. Il faut descendre la «terraille» à dos de mulet jusqu'au rivage de Golfe-Juan où elle est embarquée sur des  bateaux à fond plat, les tartanes.
À la fin du 19 ème siècle l'arrivée des voies ferrées permet l'expansion massive de cette production. Les petits ateliers se transforment en véritables fabriques et des sociétés apparaissent, regroupant sous un nom collectif plusieurs fabricants afin de lutter contre la concurrence. Ces sociétaires vont marquer le début de la petite industrie.

A la fin du siècle, comme dans les autres centres potiers français, la poterie culinaire commence à décliner, concurrencée par les récipients metalliques. La crise économique de 29 et l'arrivée de matériaux plus appropriés comme la fonte ou l'inox,  éloignent la poterie de sa fonction utilitaire pour amorcer vers la fin des années quarante une évolution toute différente: la céramique artistique.
Ce courant artistique est présent dès la fin du 19 éme avec la famille MASSIER Clément, Delphin et Jérôme introduisent dans leurs céramiques des émaux de couleur et des pigments métalliques.  Mais c'est en 1947avec l'arrivée de PICASSO et son étonnante production céramique réalisée à l'atelier Madoura , que l'image de Vallauris comme centre de poterie traditionnelle cède définitivement la place à celle d'une ville où se côtoient artistes et artisans.

Dans les annees 50 nouvel âge d'or pour la poterie de Vallauris. Issus des écoles des Beaux-arts, architectes et artistes convergent vers Vallauris. L'arrivée de Suzanne Ramié,  André Baud, Roger Capron, Robert Picault, Jean Derval, Henri Grailhe ou Juliette Mazaudois marque le renouveau de la céramique locale. La première exposition des potiers de Vallauris en 1946, organisée par l'Atelier Madoura, André Baud et l'Atelier Callis (Capron et Picault) est le point de départ d'une nouvelle ère caractérisée par une grande diversité de styles.
La nouvelle vague d'artistes crée dans la liberté, s'oppose à tous les conformismes, applique les grands principes du modernisme où se mêlent formes expressionnistes et sensibilité méditerranéenne. Deux tendances générales se dégagent, l'intérêt pour les sujets animaliers et celui pour les décors géométriques.


Assiettes Les vues de Provence par Cerenne. Vallauris. La pièce 

les fameuses assiettes de ma grand -mère  "vues de Provence" par Cérenne En détails  ici //poupees-folkloriques-de-florinette.blog4ever.com/photos/mes-faiences-my-earthenwaremein-fayencemi-loza-vallauris

 

Au fait que veut dire Cerenne  ? il s'agit en fait d'une contraction de mots voulue par le créateur de cet atelier, nommé

Charles -René Neveux  ce qui donne :  CEramique RENé NEveux.  !!!

souce  : Wikipedia et www.leblogantiquites.com



23/01/2017
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres